L'IRCM
La Recherche
La Clinique
Étudier à L'IRCM
Plateaux technologiques
Conférences
Carrières
Génétique moléculaire et développement
Ignorer les liens de navigation
Directrice
Projets
Nous joindre


Directrice d'unité de recherche
Directrice

Marie Trudel, Ph. D.

  • Directrice, unité de recherche en génétique moléculaire et développement
  • Professeure titulaire de recherche IRCM
  • Professeure-chercheuse titulaire, Département de médecine (accréditations en biologie moléculaire et en biochimie et médecine moléculaire), Université de Montréal
  • Professeur associé, Département de médecine (Division de la médecine expérimentale), Université McGill

La recherche de la Dre Trudel se concentre sur les deux maladies génétiques humaines les plus fréquentes, soit les hémoglobinopathies et la polykystose rénale. Son groupe de recherche a établi deux programmes de recherches. Le premier consiste en l'étude de l'anémie falciforme (aussi appelé drépanocytose) et de la thalassémie. Ils développent différentes approches innovatrices de thérapie génique qui pourront se révéler utiles dans le traitement de ces maladies. Du point de vue plus fondamental, son laboratoire étudie les mécanismes génétiques, épigénétiques et structure de la chromatine dans la régulation des gènes humains de la globine. Son groupe analyse aussi les facteurs transcriptionnels impliqués dans les cellules souches, c’est à dire les cellules les plus primitives de la différenciation hématopoïétique. Le deuxième programme de recherche consiste en l’étude de la polykystose rénale qui est la maladie héréditaire autosomique dominante la plus répandue chez l'humain (1/500) et une forme de cancer atypique. Ils ont établi des modèles uniques de cette maladie qui constituent un outil essentiel pour analyser la pathogénèse de la maladie initiée au cours du développement rénal et éventuellement de découvrir un traitement pour cette maladie. De plus, leurs travaux consistent à déterminer le rôle du gène Pkd1 et d’établir sa voie de signalisation.

Dans chacun des cas, Dre Trudel a établi les modèles animaux considérés comme les plus appropriés pour l’étude de ces maladies. Elle a contribué à l’application clinique de ses découvertes à l’aide de nombreuses collaborations avec des chercheurs-cliniciens œuvrant non seulement au Canada, mais aussi aux États-Unis et dans certains pays Européens. Elle a obtenu des subventions de recherche du Canada et des États-Unis pour poursuivre son travail scientifique dans ces deux domaines et a publié ses découvertes dans des journaux de prestige. La création de ces modèles a donc placé son groupe à l’avant-garde dans ces deux champs de recherche, les hémoglobinopathies et les maladies rénales.

Diplômes et expériences antérieures

  • Docteure en biochimie et génétique, Université  Pierre et Marie Curie, Paris, France (1982)
  • Stage postdoctoral en génétique et mutagénèse, Imperial Cancer Research Fund, Londres, Royaume-Uni (1982-1985)
  • Stage postdoctoral en génétique et développement, Columbia University, New York, États-Unis (1985-1989)
Tous droits réservés IRCM 2011_110 avenue des Pins Ouest - Montréal (Québec) H2W 1R7 – Canada
.