The IRCM
Research
The Clinic
Studying at IRCM
Core facilities
Conferences
Careers
Breast Cancer Biology
Skip navigation links
Director
Team
Projects
Tumour metastasis
Tumour recurrence
Publications
Contact us


Home > Breast Cancer Biology > Tumour metastasis
Home > Breast Cancer Biology > Tumour metastasis
Research unit director
Tumour metastasis

De multiples processus biologiques régulent l’étendue de la tumeur, ce qui explique peut-être la raison pour laquelle il est si difficile d’étudier et de traiter les métastases. Bon nombre de recherches établissent un lien entre le potentiel métastatique des tumeurs et de nombreuses altérations génétiques présentes dans les cellules cancéreuses, les variations du microenvironnement et les caractéristiques uniques de leur tissu d’origine.

Les cellules qui donnent lieu à la formation de colonies métastatiques sont extrêmement rares, même dans le cas de tumeurs ayant un potentiel métastatique élevé. Cette situation donne à penser que le « destin métastatique » des cellules, ou leur colonisation fructueuse, est indépendant du potentiel métastatique global de la tumeur primaire. De plus, dans certaines conditions expérimentales, les cellules rares normales montrent également une capacité à coloniser des sites ectopiques. Nous souhaitons mettre au point des méthodes expérimentales de suivi du destin des cellules malignes ou bénignes le long de la cascade métastatique. Dans nos études, pour dépister une cellule en circulation et dans les tissus, nous utilisons les outils moléculaires les plus avancés, comme les marqueurs fluorescents, les oncogènes inductibles, des techniques d’ablation cellulaire spécifique à une lignée, la microscopie photonique avancée et le triage de cellules épithéliales marquées par fluorescence.

Actuellement, nous nous consacrons à l’étude du rôle des interactions hétérotypiques dans l’établissement et le maintien des colonies pulmonaires ectopiques. Pour vérifier si des interactions hétérotypiques entre différents types de cellules sont nécessaires pour l’essaimage et la propagation de cellules tumorales dans les poumons, nous analysons la colonisation des poumons par des cellules mammaires cancéreuses exprimant des protéines de surface chimériques ayant une affinité de liens avec des transgènes existants spécifiques aux poumons. En outre, les capacités de colonisation des poumons que possèdent les cellules mammaires varient dans l’expression cellulaire des molécules d’adhésion (CD24, CD49f, CD29, CD61, E-cadhérine, NCAM, sélectine P, etc.) sont à l’étude. Nous espérons que ces études nous permettront de déterminer l’importance pronostique de molécules de surface candidates dans les tumeurs métastatiques en vue d’applications cliniques à venir.

Tumour spread is regulated by multiple biological processes - which may account for why metastasis is so difficult to study and treat. A large body of work links metastatic potential of tumours to numerous genetic alterations found in cancer cells, changes in their microenvironment and the unique characteristics of their tissue of origin.

Cells that actually give rise to metastatic colonies are extremely rare even in tumours with high metastatic potential, This suggests that “metastatic fate” of individual cells, or their successful colonization, is independent from the overall metastatic potential of a primary tumour. Moreover, under certain experimental conditions, rare normal cells also display an ability to colonize ectopic sites. We are interested to devise experimental approaches to monitor fates of the individual malignant or benign cells, as they proceed along the metastatic cascade. In our studies, to trace individual cells in circulation and in tissues we employ the most advanced molecular tools, such as fluorescent markers, inducible oncogenes, lineage-specific cell ablation techniques, advanced optical microscopy and fluorescence-activated cell sorting of epithelial cells.

Our current focus is to investigate the role of heterotypic interactions in establishment and maintenance of the ectopic lung colonies. To test whether heterotypic interactions between different cell types are required for seeding and propagation of tumour cells in the lung we analyze lung colonization by breast cancer cells expressing chimeric surface proteins with binding affinity to existing lung-specific transgenes. In addition, the lung-colonizing abilities of mammary cells varying in cell-surface expression of the adhesion molecules (CD24, CD49f, CD29, CD61, E-cadherin, NCAM, P-selectin, etc.) are being studied. We expect these studies to determine the prognostic significance of candidate surface molecules in metastatic tumours for future clinical applications.

All rights reserved: IRCM 2011_110 avenue des Pins Ouest - Montréal (Québec) H2W 1R7 – Canada
.