L'IRCM
The IRCM
La Recherche
La Recherche
La Clinique
La Clinique
Étudier à L'IRCM
Studying at IRCM
Plateaux technologiques
Plateaux technologiques
Conférences
Conférences
Carrières
Carrières
Régulation immunitaire
Skip navigation links
Directeur
Équipe
Projets
Publications
Photos de labo
Nous joindre


Directeur d'unité de recherche
Research unit director
Projets 

Notre laboratoire travaille actuellement sur deux projets principaux visant à mieux comprendre les mécanismes de régulation immunitaires :

1)    Comprendre la fonction de ICOS dans l’immunité médiée par les cellules T auxiliaires

ICOS (inducible costimulator) est un membre de la famille CD28 exprimé par les cellules T activées ou ayant rencontré un antigène. Son rôle crucial dans la régulation de la production d’anticorps est mis en évidence dans des maladies humaines : la perte du gène ICOS cause l’IDCV (immunodéficience commune variable), tandis que la sur-expansion de cellules T ICOS+ est associée à l’arthrite rhumatoïde. La costimulation médiée par ICOS est connue pour être cruciale pour la différenciation et/ou la fonction des cellules T auxiliaires qui aident les cellules B à produire des anticorps de haute affinité. Cependant, la manière dont ICOS exerce son impact est largement méconnue. Nous avons récemment démontré qu’ICOS active la lipide-kinase phosphatidylinositide 3’ kinase (PI3K) pour promouvoir la génération et potentiellement la fonction des cellules T auxiliaires. Nos futurs objectifs de recherche comprennent : i) la cartographie détaillée des voies de transduction du signal ICOS, ii) l’évaluation du rôle des partenaires de signalisation dans l’immunité à médiation humorale globale contre les antigènes protéiques, les virus et les auto-antigènes.

2)    La famille B7 dans l’échappement tumoral à la réponse immunitaire

Il apparait de plus en plus clairement qu’il existe une lutte entre les cellules cancéreuses et le système immunitaire et que les tumeurs subissent une pression de sélection qui les pousse à développer des stratégies d’échappement aux attaques du système immunitaire. Par conséquent, le blocage des mécanismes d’échappement du système immunitaire utilisés par les tumeurs en cours de développement représente une opportunité pour contrôler le cancer. Les membres de la famille des protéines inhibitrices B7 comme B7-H3 et B7-H4 sont souvent surexprimés dans de nombreuses cellules cancéreuses humaines, ce qui laisse penser que ces protéines confèrent un avantage de croissance au cancer face à l’immunité médiée par les cellules T. Nous étudions actuellement les mécanismes cellulaires et moléculaires par lesquels ces protéines affectent l’immunité anti-tumorale médiée par les cellules T et l’échappement immunitaire des cellules cancéreuses.

Our laboratory is working on two major projects to better understand the immune regulatory mechanisms.

1) Understanding ICOS function in helper T cell immunity
ICOS (inducible costimulator) is a member of CD28 family expressed in activated/antigen-experienced T cells.  Its crucial role in the regulation of antibody generation is highlighted in human diseases; loss of ICOS gene causes CVID (common variable immunodeficiency) whereas an overt expansion of ICOS+ T cells is associated with rheumatoid arthritis. It is known that ICOS-mediated costimulation is crucial for differentiation and/or function of “helper T cells” that facilitate B cells to make high affinity antibodies. However, how ICOS exerts its impact is largely unknown. We recently demonstrated that ICOS activates the lipid kinase phosphatidylinositide 3’ kinase (PI3K) to promote the generation and possibly function of helper T cells. Our future research goals include: i) detailed mapping of ICOS signal transduction pathways, ii) evaluating the role of the signaling components in overall humoral immunity against protein antigens, viruses, and autoantigens.

2) B7 family proteins in cancer immune evasion
It is becoming clear that there is an ongoing battle between cancerous cells and the immune system and malignant tumors are under the selection pressure to develope ways to evade the immune attack. Thus, blocking the immune evasion mechanisms utilized by developing tumors represents an opportunity to control cancer. Members of the inhibitory B7 family proteins such as B7-H3 and B7-H4 are often overexpressed on various human cancer cells raising apossibility that these proteins provide growth advantage to cancer in the face of T cell immunity. We are currently investigating the cellular and molecular mechanisms by which these proteins affect anti-tumor T cell immunity and immune evasion of growing cancer cells.

Tous droits réservés IRCM 2011_110 avenue des Pins Ouest - Montréal (Québec) H2W 1R7 – Canada All rights reserved: IRCM 2011_110 avenue des Pins Ouest - Montréal (Québec) H2W 1R7 – Canada