L'IRCM
The IRCM
La Recherche
La Recherche
La Clinique
La Clinique
Étudier à L'IRCM
Studying at IRCM
Plateaux technologiques
Plateaux technologiques
Conférences
Conférences
Carrières
Carrières
Neuroéthique
Skip navigation links
Directeur
Équipe
Anciens
Projets
Subventions
Publications
Présentations
Réseau neuroéthique de Montréal
Groupe canadien d'intérêt en neuroéthique
Liens
Conférence de Montréal en neuroéthique pour jeunes chercheurs
Le cerveau importe 2
Postes disponibles
Nous joindre


Home > Neuroéthique > Équipe
Directeur d'unité de recherche
Research unit director
Équipe 

L’unité de recherche en neuroéthique forme une nouvelle génération d’étudiants et de chercheurs qui bénéficient d’un contexte unique en bioéthique et en neurosciences à Montréal.

DIRECTEUR DE L’UNITÉ
Eric Racine, Ph. D.
Le docteur Eric Racine est directeur de l’unité de recherche en neuroéthique et professeur agrégé de recherche IRCM (Institut de recherches cliniques de Montréal). Il est également membre du Département de médecine ainsi que du Département de médecine sociale et préventive (Programmes de bioéthique) de l'Université de Montréal, professeur associé au Département de neurologie et de neurochirurgie, et membre associé à l’unité d’éthique biomédicale de l'Université McGill. Lisez la biographie complète du Dr Eric Racine.


CHERCHEUSE ASSOCIÉE
Emily Bell, Ph. D.
Emily Bell a terminé, au printemps 2010, des études postdoctorales à l’unité de recherche en neuroéthique, où elle occupe depuis ce temps le poste de chercheuse associée. Elle avait précédemment complété une maîtrise et un doctorat en psychiatrie à l’Université de l’Alberta, à Edmonton. Les études supérieures de la Dre Bell ont porté sur l’utilisation de l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) pour la mesure de l’activité cérébrale dans les troubles de l’humeur et de l’anxiété. Dans le cadre de son stage postdoctoral, elle a mené une étude canadienne multicentrique auprès de départements de neurochirurgie dans le but d’examiner les enjeux éthiques et sociaux associés à la stimulation cérébrale profonde. Elle est cochercheur pour un projet financé par les IRSC (chercheur principal : Eric Racine) visant à étudier les perspectives des professionnels de la santé et des patients sur l'utilisation de la stimulation cérébrale profonde pour la maladie de Parkinson. La Dre Bell est membre de NeuroDevNet, un réseau des centres d’excellence (RCE) du Canada. Elle a publié, ou a en cours, plusieurs articles spécialisés de type qualitatif et a présenté ses résultats empiriques à de nombreuses conférences nationales et internationales en bioéthique. Elle apporte à l'unité une solide expérience en neurosciences et neuro-imagerie. En collaboration avec le Dr Racine, elle assure la direction et la coordination de plusieurs projets en cours à l’unité de recherche en neuroéthique. La Dre Bell a reçu par le passé le soutien financier du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), du Fonds de recherche en santé du Québec (FRSQ) et des Instituts canadiens de recherche en santé du Canada (IRSC). En 2012, elle a passé un mois en tant que chercheuse invitée à la Fondation Brocher, en Suisse.


ADJOINTE ADMINISTRATIVE
Jeannine Amyot
Jeannine Amyot a plus de 30 ans d'expérience accumulée en écriture professionnelle, en communication, en bioéthique, en recherche et en administration. Elle apporte aide et soutien à l'ensemble des activités de recherche de l'unité de recherche en neuroéthique.


ÉTUDIANTS, STAGIAIRES ET CHERCHEURS POSTDOCTORAUX
Les étudiants et stagiaires de l’unité de recherche en neuroéthique poursuivent des projets à plein temps dans un environnement collégial centré sur la recherche, sous la supervision du leadership de l'unité.

Veljko Dubljevic
Chercheur postdoctoral
Veljko Dubljevic effectue un stage postdoctoral à l’unité de recherche en neuroéthique. Ses principaux sujets d'intérêt en recherche sont l’éthique des neurosciences et de la technologie, ainsi que la neuroscience de l’éthique. Ses autres sujets d intérêt incluent la bioéthique, la théorie politique, la théorie morale, l’éthique des affaires, et la philosophie du droit. Il a plus de vingt publications à son crédit dans les domaines de la morale, de la philosophie politique et du droit, et de la neuroéthique. Il s’implique également dans les activités de la société internationale de neuroéthique (INS).
Veljko détient un Diplôme en philosophie (avec honneur) de l’Université de Novi Sad (avril 2001), une maîtrise en science économique avec concentration en éthique des affaires (avec honneur) de l’Université Educons (mai 2008) et un doctorat en théorie politique de l’Université de Belgrade. De plus, il a récemment satisfait aux exigences de qualification pour un doctorat en philosophie avec concentration en neuroéthique aux universités de Tübingen et de Stuttgart, en Allemagne. Pendant ses études à Tübingen, il a reçu une bourse de la fondation de recherche allemande (DFG) et a été membre du groupe de formation en recherche bioéthique au centre international pour l’éthique dans les sciences et les sciences humaines. (IZEW). 


Isabelle Chouinard
Étudiante au doctorat
Isabelle Chouinard est étudiante au doctorat en sciences humaines appliquées (option bioéthique) à l’Université de Montréal et détentrice d'une bourse Trudeau. Son parcours académique comprend des études en anthropologie, en travail social et en télésanté. Avant son retour à Montréal, Isabelle était membre active de la communauté éthique de Calgary. À Calgary, elle siégeait au comité d’éthique d’un hôpital et au comité d’éthique de la recherche de l’Université de Calgary et des Services de santé de l’Alberta. Elle a de plus été bénévole et étudiante au sein du Service d’éthique clinique des Services de santé de l’Alberta pendant plusieurs années. Les recherches d’Isabelle ont pour but de comprendre l’impact du pronostic neurologique ainsi que la variabilité pronostique sur les décisions de fin de vie dans les milieux de soins intensifs pédiatriques et ce, dans un contexte de médecine fondée sur les données probantes.

Tessa Wallace
Étudiante à la maîtrise
Tessa Wallace est diplômée de l'Université McGill en neurosciences. Pendant son baccalauréat, elle a effectué des recherches en psychiatrie, en génétique et en neurosciences. Elle s'est aussi intéressée à la neuroéthique clinique. Plus particulièrement, elle porte un vif intérêt aux questions éthiques en psychiatrie et en neurologie. Tessa a commencé, à l’automne de 2012, son programme de maîtrise à l’Université McGill et à l’unité de recherche en neuroéthique de l’IRCM. Elle désire étudier les enjeux éthiques de la pronostication néonatale. Ce projet est soutenu par une bourse de maîtrise du Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS).

Lila Karpowicz
Étudiante à la maîtrise
Lila Karpowicz est étudiante à la maîtrise en bioéthique à l’Université de Montréal. Elle a obtenu un diplôme de premier cycle en psychologie et neurosciences à l’Université Concordia, où elle a également été membre du Collège des sciences, un petit département qui offre une concentration mineure en études multidisciplinaires, dans le domaine des sciences. Au cours de ses études à Concordia, elle a eu l’occasion de participer à plusieurs études en biophysique, en neurosciences et en neuropsychologie. Ses sujets d'intérêt académiques sont présentement orientés vers les neurosciences et la neurologie dans le domaine médical, dont l’éthique de l’innovation neurochirurgicale et de la neurostimulation.    

Jessica Kovitz-Lensch, M.D., C.M., FRCP(C)
Étudiante à la maîtrise
Jessica Kovitz-Lensch a complété un baccalauréat (avec honneur) en littérature anglaise et un majeur en « société occidentale et culture » du collège d’arts libéraux de l’Université Concordia avant d’entrer à l’école de médecine de l’Université de Sherbrooke.  Elle a ensuite effectué une résidence en neurologie à l’Université de Montréal en 2012. Elle travaille présentement comme neurologue dans un hôpital communautaire à Saint-Hyacinthe, tout en poursuivant des études pour l’obtention d’une maîtrise (option bioéthique) à la Faculté de médecine de l’Université McGill.  Résidente, elle avait déjà un intérêt marqué pour la bioéthique clinique et devint un membre actif du comité d’éthique clinique du CHUM. Actuellement, ses sujets d'intérêt en recherche portent sur : a) la création d’un curriculum de neuroéthique pour le personnel de neurologie, de neurochirurgie et de psychiatrie; b) la discrimination génétique envers les patients atteints de maladies neurologiques et c) différentes questions reliées à la mort cérébrale.


Lisa Anne Rasmussen, M.D.
Étudiante à la maîtrise
Lisa-Anne a étudié en physiologie humaine à l'Université de Saskatchewan, puis s'est inscrite à l'école de médecine. Elle avait développé, au cours de ses études secondaires, une passion pour la neurologie pédiatrique, passion qui l'a conduite à commencer une résidence à l'hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique, à Vancouver, en 2006. Pendant ses années de résidence, elle s'est intéressée à la neuro-oncologie, puis aux soins palliatifs. En 2011, elle fut appelée à travailler comme suppléante à l'Hôpital de Montréal pour enfants.  Lisa Anne y travaille aujourd'hui comme neurologue en pédiatrie générale, aux cliniques de neurologie néonatale, de maux de tête, et de neurofibromatose. Elle s'est également jointe à l'équipe pédiatrique de soins palliatifs. En septembre 2012, elle s'est inscrite au programme de maîtrise en bioéthique, à l'Université McGill. À cette formation, elle aimerait adjoindre une formation en soins palliatifs dans un futur rapproché.  Ses sujets d'intérêt se précisent de plus en plus: la qualité de vie chez les patients atteints de maladies neurodégénératives, les perceptions et pratiques durant la transition aux soins palliatifs et les cadres éthiques tels qu'appliqués à la pronostication et à la prise de décision médicale.

Natalie Zizzo
Étudiante à la maîtrise

Natalie a obtenu son diplôme de baccalauréat, option anatomie et biologie cellulaire, avec concentration mineure en neurosciences, à l’Université McGill, en 2012. Par la suite, elle a travaillé comme stagiaire d’été à l’unité, où elle a participé à des recherches liées au dépistage de l'exposition prénatale à l'alcool et à l’ensemble des troubles causés par l'alcoolisation fœtale. Puis elle a effectué un contrat de courte durée en France. En 2013, elle est revenue à l’Université McGill et à l’unité pour poursuivre des études à la maîtrise en éthique biomédicale. Le projet  de recherche de Natalie porte sur les préférences des patients dans le contexte de la prise de décision et les soins centrés sur le patient chez les individus atteints de la maladie de Parkinson. Natalie s’intéresse tout particulièrement à la neuroéthique dans un contexte clinique.

John Aspler
Étudiant à la maîtrise
John Aspler détient un baccalauréat en neurosciences (avec une concentration mineure en musique) de l’Université McGill. Même s’il fut tout d’abord intéressé par la cognition musicale, le fait d’avoir été constamment exposé à un flot continu de problèmes dans le traitement des sujets reliés aux neurosciences dans la presse écrite a éveillé puis affermi en lui le désir de travailler à l’amélioration des connaissances scientifiques auprès du public. John poursuit des etudes à la maîtrise à l'Université McGill et sa recherché, à l’unité de recherche en neuroéthique. Il travaille sur différents projets en neuroéthique, dont des analyses de contenu médiatique.  Une fois ses études terminées, il aimerait entamer une carrière de rédacteur scientifique.

 


ASSISTANTS DE RECHERCHE

 
Victoria Saigle
Assistante de recherche
Victoria est diplômée de l’Université McGill, où elle a obtenu un B.A & Sc. en sciences cognitives avec concentration mineure en Français. À l’unité de recherche en neuroéthique, elle est impliquée dans des projets axés sur les neurosciences cognitives. Elle aura également à faire un portrait des neurosciences de l’éthique dans les médias. Victoria s’intéresse à la neuroéthique et à ses applications dans des contextes de recherche, en particulier dans les domaines du consentement éclairé, de la toxicomanie et de la santé mentale. Victoria projette de poursuivre des études en politique de santé publique.



   

 

 

 

The Neuroethics research unit is committed to training a new generation of students and researchers in neuroethics through the conduct of collaborative interdisciplinary research within Montréal’s unique neuroscience and bioethics environment.

RESEARCH UNIT DIRECTOR
Eric Racine, PhD
Dr. Eric Racine is Director of the Neuroethics research unit and Associate IRCM Research Professor. He is also a member of the Departments of Medicine and Social and Preventive Medicine (Bioethics Programs; Université de Montréal), an Adjunct Professor in the Department of Neurology and Neurosurgery (McGill University), and an Affiliate Member of the Biomedical Ethics Unit (McGill University). Read Dr. Eric Racine's complete biography



ASSOCIATE RESEARCHER
Emily Bell, PhD
Emily Bell completed a postdoctoral fellowship at the Neuroethics Research Unit in Spring 2010. Dr Bell has since been an Associate Researcher at the Unit. Her MSc and PhD research in Psychiatry at the University of Alberta in Edmonton focused on investigating brain activity in mood disorders and anxiety disorders using functional magnetic resonance imaging (fMRI). Her postdoctoral work examined ethical and social challenges in deep brain stimulation (DBS) based on a Canadian multi-site investigation of neurosurgical units. She is a co-investigator on a CIHR funded project (PI: Eric Racine) which examines caregiver and patients perspectives in the use of DBS for Parkinson’s disease and is a member of the Neuroethics Core of NeuroDevNet, a National Centre of Excellence of Canada. She has published or has in progress several qualitative papers, and has spoken at national and international bioethics meetings on her empirical work. She brings to the Unit a strong background in neuroscience and neuroimaging-imaging and plays an active role in the leadership and coordination in collaboration with Dr. Racine of several projects in the Unit. In the past, Dr. Bell has been awarded support from the Social Sciences and Humanities Research Council (STIR), the Fonds de la recherche en santé du Quebec (FRSQ), and the Canadian Institutes of Health Research (CIHR). In 2012, she will spend a month as a visiting researcher at the Brocher Foundation, Switzerland.


ADMINISTRATIVE ASSISTANT
Jeannine Amyot
Jeannine Amyot has over 30 years of combined experience in professional writing, communications, bioethics, research, and administration. She provides overall assistance and support for the research activities of the Neuroethics research unit.


STUDENTS, INTERNS, AND POSTDOCTORAL FELLOWS
Trainees of the Neuroethics research unit pursue their projects full time in a collegial and focused research environment under the supervision of the unit’s leadership.

Veljko Dubljevic, PhD
Postdoctoral research
Veljko Dubljevic is a Postdoctoral Fellow at the Unit. Dr. Dubljevic’s primary research interests include the ethics of neuroscience and technology and neuroscience of ethics. His other interests include bioethics, political theory, moral theory, business ethics, and philosophy of law. He has over 20 publications in moral, legal and political  philosophy and in Neuroethics. He is also engaged in the activities of the International Neuroethics Society.
Veljko Dubljevic completed the qualification requirements for a Ph.D. in Philosophy/Neuroethics at Universities of Tübingen and Stuttgart in Germany. While studying in Tübingen he received a German Research Foundation Scholarship, and was a member of the research Training Group "Bioethics" at the International Centre for Ethics in the Sciences and Humanities. He originally attended the University of Novi Sad, where he earned a Diploma (Honours) in Philosophy (April 2001), Educons University where he earned a MSc (Honours) in Economics/Business ethics (May 2008) and University of Belgrade, where he earned a PhD in Political Theory (March 2011).

Isabelle Chouinard
PhD Student
Isabelle Chouinard is a Trudeau Scholar and PhD candidate in the Applied Human Sciences program (Bioethics option) at the Université de Montréal. Her academic background includes studies in anthropology, social work, and telehealth. Prior to returning to Montréal in 2010, Isabelle was an active member of the ethics community in Calgary, Alberta where she was a member of a hospital clinical ethics committee, member of the Conjoint Research Ethics Board of the University of Calgary and Alberta Health Services, as well as long-time volunteer and student within the Clinical Ethics Services at Alberta Health Services. Isabelle’s current research aims to understand the impact of neuroprognostication and prognostic variability, within the context of evidence-based medicine, on end-of-life decision-making in pediatric intensive care settings.

Lila Karpowicz
Master’s Student
Lila Karpowicz is currently a master’s student in bioethics at the Université de Montréal. She obtained a Bachelor’s degree in Psychology and Neuroscience from Concordia University, where she was also a member of the Science College, a small department which offers a minor in Multidisciplinary Studies in Science. While at Concordia, she has been involved in a few research projects in biophysics, neuroscience, and neuropsychology. Her current academic interests revolve around neuroscience and neurology in the medical field, including the ethics of neurosurgical innovation and neurostimulation. 

Jessica Kovitz-Lentz, MD CM FRCP(C)
Master's Student
Jessica Kovitz-Lensch completed an Honours in English Literature and a Major in Western Society and Culture from Concordia’s Liberal Arts College before entering medical school at Université de Sherbrooke. She subsequently completed a neurology residency at Université de Montréal in 2012 and works as a general neurologist in a community hospital in Saint-Hyacinthe while completing her master’s degree from McGill University’s Faculty of Medicine with a Specialization in Bioethics. Interested in clinical bioethics as a resident, she became an active member of the clinical ethics committee of the CHUM. Current areas of research interest include creating a neuroethics curriculum for neurology, neurosurgery and psychiatry residents staff, genetic discrimination against patients with neurological diseases, and various issues surrounding brain death.

Lisa Anne Rasmussen, M.D.
Master's Student  
Lisa Anne studied Human Physiology at the University of Saskatchewan and afterwards attended Medical School.  Her keen interest in Pediatric Neurology developed in high-school and she followed this dream in 2006 when she started her residency in Pediatric Neurology at the BC Children’s Hospital through the University of British Columbia in Vancouver.  During her residency, Lisa Anne’s main interest was Neuro-Oncology and later on, Palliative Care.  She was blessed in 2011 when she was brought on as a locum at the Montreal Children’s Hospital. Lisa Anne is currently working as a General Pediatric Neurologist at the MCH, with focused clinics for neonatal neurology, headache and Neurofibromatosis. Lisa Anne has also joined the Pediatric Palliative Care team at the MCH.  In September 2012, Lisa Anne started a Master’s of Biomedical Ethics through McGill.  She aims to combine this training with a fellowship in Palliative Care in the near future.  Her research interests are starting to develop and she hopes to focus on quality of life in neurodegenerative diseases, perceptions and practices in transition to Palliative Care, and ethical frameworks as applied to prognostication and medical decision making.
 

Natalie Zizzo
Master's Student
Natalie completed her BSc in Anatomy & Cell Biology with a minor in Neuroscience at McGill University, in 2012. Following the completion of her undergraduate degree, she worked as a summer research intern for the unit where she participated in research related to screening for prenatal alcohol exposure and fetal alcohol spectrum disorder. She pursued a short-term work contract in France and, upon completion, returned to the unit and McGill University in 2013 to pursue an MSc in Biomedical Ethics (via the Division of Experimental Medicine). Her research project involves preferences for decision making and patient-centered care in Parkinson’s patients, and she is particularly interested in neuroethics in the clinical context.

John Aspler 
Master's Student
John Aspler graduated from McGill University with a BSc in Neuroscience and a minor in Music. Although originally interested in music cognition, his exposure to a constant stream of problematic neuroscience-related news publications both cultivated and cemented in him an interest in improving the public’s understanding of science. At present, John pursues a Master's degree at McGill University and at the Neuroethics Research Unit, where he is working on several neuroethics projects involving media content analysis. He plans to become a science writer.




RESEARCH ASSISTANTS

Victoria Saigle
Research Assistant
Victoria Saigle graduated from McGill University with a Bachelor of Arts and Science in Cognitive Science and a minor in French. At the IRCM, she is involved in several projects concerning cognitive neuroscience and the portrayal of the neuroscience of ethics in the media. She is interested in neuroethics and its application in research contexts, particularly in the areas of informed consent, addiction and mental health. Victoria intends to pursue further education in public health policy.


 

Tous droits réservés IRCM 2011_110 avenue des Pins Ouest - Montréal (Québec) H2W 1R7 – Canada All rights reserved: IRCM 2011_110 avenue des Pins Ouest - Montréal (Québec) H2W 1R7 – Canada