De nouveaux ambassadeurs s’allient à la Fondation de l’IRCM

De nouveaux ambassadeurs s’allient à la Fondation de l’IRCM

La Fondation de l’IRCM lancera officiellement le 17 novembre prochain sa toute nouvelle et ambitieuse campagne majeure dont l’objectif est d’amasser 25 M$ sur 5 ans pour soutenir la recherche en santé. Pour l’appuyer dans cette démarche d’envergure, la Fondation est fière de pouvoir compter sur des leaders du milieu des affaires, qui comme elles, sont inspirés par la vie.

La Fondation accueille ainsi au sein de son cabinet d’ambassadeurs :

  • Monsieur Martin Coiteux, chef, analyse économique et stratégie globale,  Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ)
  • Monsieur René Douville, premier vice-président et chef services bancaires aux grandes entreprises, Québec, BMO Groupe financier
  • Monsieur Alain Masse, président, UAP
  • Madame Anne No Delaide, directrice générale, Est du Canada, RBCx
  • Monsieur Richard Payette, homme d’affaires et administrateur de société, ancien président et chef de la direction, Manuvie Québec

Découvrez la composition complète du cabinet
 

Des recherches pour améliorer la qualité de vie

Comme le rappelle André Couillard, président du conseil d’administration de la Fondation,  « l’excellence en recherche, celle qui améliore et change la vie des gens, demande des efforts durables et concertés. »

Ainsi, l’impact de cette campagne se traduira par des investissements sur 5 ans dans plus d’une vingtaine de projets prioritaires pour l’IRCM. En plus de ceux annoncés précédemment en juin, on retrouve notamment :

  • Développement de nouveaux traitements pour la maladie d’Alzheimer, dont le but est de trouver des médicaments qui retarderont les symptômes et préviendront la dégradation des troubles cognitifs.
  • Mise en place d’une bibliothèque de molécules ciblant les virus émergents (notamment le SARS-CoV-2) qui menacent l’humanité pour développer ultimement des antiviraux.
  • Étude des protéases pour prévenir ou guérir la COVID-19, les infections virales et les maladies cardiovasculaires. Grâce à des essais cliniques en cours, elles permettront de diminuer l’incidence du cancer du pancréas et de ses métastases et pourraient également bloquer l’entrée de virus tels que la COVID-19.
  • Étude des mécanismes responsables de la résistance hormonale de la maladie de Cushing, afin d’améliorer la compréhension du rôle critique de ces mécanismes dans plusieurs maladies incluant les tumeurs de l’hypophyse, la dépression, le stress chronique, les cancers du sein et de la prostate, etc.
  • Étude du rôle des protéines dans le cancer, la neurodégénérescence et les troubles psychiatriques pour contribuer au développement de médicament visant à changer la donne pour les personnes atteintes de maladies mortelles ou incapacitantes.

Pour en savoir plus sur les projets de campagne
 

Les personnes intéressées à en savoir plus sur la campagne sont invitées à contacter Marie-Bénédicte Pretty, directrice générale intérimaire de la Fondation de l’IRCM, au 514 987-5534.
 

Retour à la liste des nouvelles

Infolettre

Découvertes,
événements et plus

Je m’inscris

Fondation de l'IRCM

Faites partie de la
solution

Soutenir la recherche