Étudiants
internationaux

L’IRCM t’attend

Une expérience
enrichissante

Tu souhaites poursuivre tes études aux cycles supérieurs en recherche biomédicale au Canada? L’IRCM t’attend pour une expérience des plus distinctives tant sur le plan scientifique que sur le plan humain. Découvre tous les avantages qu’une formation à l’IRCM peut te procurer.

L’IRCM, un lieu
d’excellence de la
recherche biomédicale

L’IRCM est un institut de recherche biomédicale de pointe. Les travaux de recherche qui y sont conduits sont mondialement connus. Au-delà de la qualité de ses recherches, l’Institut intègre un volet clinique important, des plateaux technologiques de pointe et des partenariats avec l’Université de Montréal et l’Université McGill. La formation de la relève en recherche est un volet important de notre mission et est inscrite à même notre ADN depuis notre fondation en 1967.

Un milieu de vie
unique en Amérique

Situé en plein cœur de Montréal, tout près des grandes universités, l’IRCM vibre au rythme d’une ville latine au charme européen.  La vie scientifique y est riche tout autant que la vie culturelle. C’est l’une des grandes villes d’Amérique les plus accessibles pour y faire des études. Montréal est inclusive et ouverte sur le monde. C’est d’abord une ville francophone, mais son aspect multiculturel facilite l’usage de l’anglais au quotidien.

Les maladies qui font 
l’objet de nos recherches

thumbnail

Centre de
recherche en
santé cardiométabolique

thumbnail

Centre de
recherche en
cancer

thumbnail

Centre de
recherche sur les
maladies génétiques
et neurologiques

thumbnail

Centre de recherche
en immunité, inflammation
et maladies infectieuses

Nos partenaires

Le système 
universitaire québécois

Le système universitaire québécois est harmonisé au modèle nord-américain. Il est composé de trois cycles. Le calendrier intègre trois trimestres de 15 semaines, le trimestre d’automne (fin août à la mi-décembre), le trimestre d’hiver (janvier à avril) et le trimestre d’été (mai à août).

Le premier cycle universitaire conduit normalement à l’obtention d’un baccalauréat. Il nécessite de 3 à 4 ans d’études et de 90 à 120 crédits sont nécessaires pour l’obtention d’un diplôme.

Le premier cycle universitaire conduit normalement à l’obtention d’un baccalauréat. Il nécessite de 3 à 4 ans d’études et de 90 à 120 crédits sont nécessaires pour l’obtention d’un diplôme.

Le deuxième cycle universitaire conduit normalement au grade de maître après un ou deux ans d’études. La maîtrise de type recherche comporte 45 crédits et inclut la rédaction d’un mémoire.

Le deuxième cycle universitaire conduit normalement au grade de maître après un ou deux ans d’études. La maîtrise de type recherche comporte 45 crédits et inclut la rédaction d’un mémoire.

Le troisième cycle universitaire conduit normalement au grade de docteur (Ph. D.) après 3 à 5 ans d’études. Le programme de doctorat comporte 90 crédits et la rédaction d’une thèse devant être présentée devant jury.

Le troisième cycle universitaire conduit normalement au grade de docteur (Ph. D.) après 3 à 5 ans d’études. Le programme de doctorat comporte 90 crédits et la rédaction d’une thèse devant être présentée devant jury.

Immigrer 
au Canada

Ton choix est fait? C’est à l’IRCM que tu souhaites poursuivre tes études? Voici quelques liens utiles à consulter pour mieux te préparer.

Québec International

Ministère de l’Immigration, de la Francisation 
et de l’Intégration du Québec

Je choisis Montréal

Plusieurs informations utiles sont aussi disponibles pour les étudiants étrangers au Bureau des étudiants internationaux de l’Université de Montréal.

Découvertes »

thumbnail

Découvrir

Nouvelle percée pour contrer un cancer du sein agressif

L’équipe de Jean-François Côté, directeur de l’Unité de recherche en organisation du cytosquelette et la migration cellulaire à l’IRCM, a franchi une étape importante dans ses travaux pour améliorer les traitements contre le cancer du sein HER2 positif.

Lire

thumbnail

Découvrir

Une hormone osseuse agrémentée de sucre pour aider le métabolisme

Dans une étude publiée dans le journal eLife, l’équipe de Mathieu Ferron, directeur de l’unité de recherche en physiologie moléculaire à l’IRCM, a dévoilé une version optimisée de l’hormone qui pourrait représenter le fondement vers des thérapies novatrices

Lire

Besoin d’accompagnement
dans ta démarche?

Communique dès maintenant avec notre
Direction des affaires académiques

Infolettre

Découvertes,
événements et plus

Je m’inscris

Fondation de l'IRCM

Faites partie de la
solution

Soutenir la recherche