Plus de 2,4 millions en subventions des IRSC pour la recherche de pointe à l’IRCM

Plus de 2,4 millions en subventions des IRSC pour la recherche de pointe à l’IRCM

Félicitations aux trois chercheurs de l’IRCM, Jennifer Estall, Mathieu Ferron et Marie Kmita, qui se sont démarqués au concours de subventions 2020 des Instituts de recherche en santé du Canada, décrochant un total de 2 413 575 $ sur 5 ans pour développer des projets de recherche hautement prometteurs. Ces subventions majeures sont une autre marque de l’excellence de la recherche en santé menée au sein de l’IRCM.

Les concours de subvention des IRSC ont pour objectif de faire avancer la recherche fondamentale ou clinique en santé, en identifiant des idées de recherche de pointe et à fort potentiel d’impact. C’est à l’issue d’un rigoureux processus mené par un comité d’évaluation par les pairs que ces projets ont été sélectionnés:

  • Jennifer Estall, directrice de l’Unité de recherche en mécanismes moléculaires du diabète à l’IRCM, recevra une subvention de 872 100 $ pour étudier le Rôle de l'adaptation mitochondriale dans la stéatose hépatique et le cancer du foie associé. Ce projet se penchera sur les causes de la stéatose hépatique, une maladie du foie caractérisée par une accumulation de gras dans l’organe, accompagnée d’une inflammation importante. Cette condition médicale, qui touche un tiers de la population en Amérique du Nord, augmente les chances d’insuffisance hépatique et de maladies telles que le diabète, les problèmes cardiaques et le cancer. Dans un contexte où l’on en sait peu sur les déclencheurs du foie gras, l’équipe de Jennifer Estall a découvert que lorsqu’une protéine nommée PGC-1alpha est présente en trop faible quantité dans le foie, ce dernier perd certaines de ses capacités régénératrices, causant des maladies. De plus, un variant génétique de ce même PGC-1alpha serait associé à l’incidence et à la sévérité de la stéatose hépatique. Ce projet financé par les IRSC permettra à l’équipe d’approfondir ces pistes pour comprendre davantage ces éléments déclencheurs de la stéatose hépatique et des maladies associées.
  • Mathieu Ferron, directeur de l’Unité de recherche en physiologie moléculaire à l’IRCM, recevra un financement de 795 600 $ pour son projet intitulé Rôle de la gamma-carboxylation dépendante de la vitamine K dans les cellules bêta et le diabète. Si des études ont démontré qu’une déficience en vitamine K pourrait jouer un rôle dans le diabète, les mécanismes sous-jacents restent encore méconnus. C’est cela que l’équipe de Mathieu Ferron cherchera à mieux comprendre, en étudiant les fonctions des protéines qui dépendent de la vitamine K dans les cellules bêta du pancréas et leur lien potentiel avec le développement du diabète. L’équipe se penchera aussi sur l’interaction entre la vitamine K et la capacité des cellules bêta à répondre au stress. Puis, dans le cadre de cette étude, l’équipe vérifiera dans un modèle préclinique si la vitamine K peut améliorer ou prévenir le diabète. Un projet qui s’annonce prometteur pour une meilleure prévention du diabète.
  • Marie Kmita, directrice de l’Unité de recherche en génétique et développement à IRCM, recevra 745 875 $ pour étudier Les gènes Hox dans le développement et l'évolution de la partie distale des membres. Les gènes de la famille Hox sont essentiels pour le bon développement de l’embryon, comme le prouvent les nombreuses malformations associées à leur mutation. Grâce à ce financement, l’équipe de Marie Kmita cherchera à comprendre les fonctions des gènes Hox pour le développement des membres. Plus précisément, l’équipe étudiera les mécanismes moléculaires par lesquels les gènes Hox13 régissent la formation des doigts, dont la fonction est cruciale pour nombre d’activités de la vie quotidienne.

La communauté de l’IRCM s’unit pour souhaiter le meilleur des succès à Jennifer Estall, Mathieu Ferron et Marie Kmita, ainsi qu'à leurs équipes.
 
 

Retour à la liste des nouvelles

Infolettre

Découvertes,
événements et plus

Je m’inscris

Fondation de l'IRCM

Faites partie de la
solution

Soutenir la recherche