Semaine du personnel infirmier : Au cœur de la relation avec l’autre

Semaine du personnel infirmier : Au cœur de la relation avec l’autre
Du 9 au 15 mai, nous soulignons la Semaine des professionnels en soins infirmiers. Si cette profession se décline en mille et une spécialités, toutes partagent des constantes : prodiguer de l’excellence dans les soins, et se pencher sur l’autre, pour l’aider à mieux appréhender son quotidien. Trois exemples parmi tant d’autres de l’excellence en la matière chez nous :

Estefania Rivera Conde, Infirmière de recherche projet IPCO, a la passion de son métier dans le contexte de l’IRCM, qui allie clinique et recherche.

Aider les gens, c’est ce que j’aime et ce que je veux faire. Je cherche à être une source de réconfort dans les situations difficiles, et j’aime travailler à trouver des solutions, et aussi essayer de rassurer les gens quand ils ont des questions dont on ne connait pas la réponse. Cela me fait chaud au cœur de savoir que j’ai un rôle utile. L’IRCM offre un contexte privilégié, j’aime beaucoup travailler au niveau de la recherche, et pouvoir participer à essayer de trouver des réponses à des questions, et aussi pouvoir faire partie de cette investigation, être quelqu’un d’actif dans cette investigation.

 

Jacinthe Labelle, infirmière de la Clinique des lipides a commencé à travailler en février à l’IRCM. Elle ne cache pas que la mission de l’Institut, centrée autour de la recherche, comble ses aspirations professionnelles et sa curiosité intellectuelle. 

Je voulais travailler dans un environnement innovant, je suis vraiment bien tombée. Et j’adore le style de leadership, avec une équipe multi-disciplinaire…je voulais être ainsi au centre d’une équipe qui se questionne toujours, pour aller plus loin. Le travail clinique est passionnant car ultra-spécialisé et je collabore étroitement avec l’infirmière de recherche ce qui rend les soins aux patients très riches.

 

Notre collègue Hélène L’Archeveque, infirmière depuis quatorze ans à l’IRCM, nous a quitté il y a quelques jours pour une retraite bien méritée au terme de quatorze ans de dévouement. Avant son départ, elle a réfléchi avec nous au moteur de cette passion pour l’autre qui l’anime depuis tant d’années. Une passion qui n’est pas étrangère à la fibre humaine de l’IRCM.

Il y a ici des gens exceptionnels ici, et j’en ai trouvé dans toutes les équipes, de la réception, aux infirmières, aux services techniques, à la poste…ce n’est pas pour rien que je suis restée 14 ans. Il y a une qualité de suivi ici qu’il n’y pas ailleurs. Dans ma vie, je n’ai vu que des infirmières qui aimaient soigner. Ici, en plus, tout est personnalisé, à échelle humaine.
 

La profession en quelques données (2020-2021, source OIIQ)

  • 80 491 membres inscrits
  • La profession demeure massivement féminine, mais la proportion de l'effectif masculin atteint son plus haut niveau en 10 ans, soit 14,1 %.
  • Le Québec présente un ratio nettement supérieur à la moyenne canadienne, soit de 7,62 infirmières en soins directs par 1000 habitants, une légère hausse par rapport aux 7,53 de l'année précédente, ce qui se compare très favorablement aux 7,02 du reste du Canada. 
     
Retour à la liste des nouvelles

Infolettre

Découvertes,
événements et plus

Je m’inscris

Fondation de l'IRCM

Faites partie de la
solution

Soutenir la recherche