Visage de la relève : rencontrez Émile L'Heureux-Hubert

Visage de la relève : rencontrez Émile L'Heureux-Hubert

Depuis plus d'un demi-siècle, l'IRCM contribue au développement et à la formation de générations de chercheurs du monde entier. Chaque été, les laboratoires de l’Institut ouvrent leurs portes à des étudiants en fin de 1er cycle, afin de leur permettre de s’immerger dans un environnement de recherche multidisciplinaire, enrichissant et propice à l’apprentissage.

C’est dans ce contexte qu’Émile L'Heureux-Hubert, étudiant en microbiologie, immunologie et infectiologie, et récipiendaire de la bourse PREMIER de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, a rejoint cet été le laboratoire de François Robert à l’Unité de recherche en chromatine et expression du génome de l’IRCM.

« J’aime apprendre, découvrir et transmettre, et je serais heureux de le faire ma vie durant.»

Émile, raconte-nous ton parcours.
Inspiré par mon grand-père qui était généticien, mon parcours a débuté avec mes études collégiales au Collège de Maisonneuve, au sein du programme des sciences de la santé. C’est dans le cadre d’un cours au CÉGEP que je me suis découvert une passion pour la microbiologie. Cela a guidé mon choix lorsque je me suis inscrit à l’Université de Montréal au baccalauréat en microbiologie, immunologie et infectiologie pour y recevoir une formation en biologie moléculaire. Puis, à l’été 2020, j’ai eu la chance de réaliser un stage qui m’a valu une bourse d’excellence au laboratoire de France Daigle, professeure titulaire à l’Université de Montréal.

Qu’est-ce qui t’a amené à l’IRCM?
Lors de la journée portes ouvertes de l’IRCM, j’ai rencontré le Dr François Robert et c’est après avoir discuté avec lui que j’ai décidé de plonger dans le monde de la recherche biomédicale. Le stage réalisé à l’été 2021 au sein de son laboratoire, a été pour moi une première occasion de réaliser des expériences en laboratoire. C’est donc un lieu où j’ai pu me familiariser, non seulement à mon sujet de recherche, mais aussi au travail en laboratoire et à la recherche en général.

Parle-nous de ton passage à l’IRCM
Au laboratoire, j’ai contribué à un projet dont le but est d’étudier une enzyme nommée l’ARN  polymérase. Ce travail est important, car cette enzyme est essentielle pour l’expression des gènes, et donc pour la vie, d’où l’importance de mieux comprendre son fonctionnement. La curiosité et l’envie de contribuer à la biologie moléculaire et à la connaissance scientifique sont ce qui me motive le plus. Je trouve cette recherche fondamentale formidable parce qu’elle nous permet d’accéder au cœur de ce qui définit le vivant. J’en suis encore à découvrir différents aspects de ce champ d’études, mais ce qui est certain, c’est que ça me passionne. Pour moi, le fait de pouvoir y plonger, en tant qu’étudiant au premier cycle, est absolument génial!
Dans ce laboratoire j’ai rencontré des ami.e.s et mentor.e.s qui m’ont aidé dans mon apprentissage technique tout en me fournissant de précieux conseils pour la suite de mon cheminement académique.

Comment entrevois-tu la suite?
Mon dossier me permet de suivre l’an prochain le cheminement Honor du baccalauréat en microbiologie, immunologie et infectiologie de l’Université de Montréal. Ce processus  est conçu pour les étudiants qui souhaitent poursuivre des études aux cycles supérieurs. Il comprend une série de stages que je prévois d'entreprendre à l’IRCM dans le laboratoire du Dr François Robert, dans la continuité du projet que j’ai entamé cet été.
Par la suite, je souhaiterais m’inscrire à la maîtrise, et j’aimerais beaucoup étudier à l’étranger afin de toucher à divers milieux de recherche pour mieux me construire comme chercheur.
À long terme, mon désir est de faire carrière dans le milieu académique universitaire comme professeur et chercheur. J’aime apprendre, découvrir et transmettre, et je serais heureux de le faire ma vie durant.

Parle-nous de toi en dehors de la science.
Quand je ne suis pas au laboratoire, je m’adonne à la peinture, notamment en faisant des portraits de mes proches ou des paysages. C’est pour moi une façon d’exprimer ma créativité, mais aussi une activité propice à la réflexion. Je suis aussi un grand amateur de lecture et de philosophie. Je lis actuellement Gustave Flaubert et Léon Tolstoï. 

Retour à la liste des nouvelles

Infolettre

Découvertes,
événements et plus

Je m’inscris

Fondation de l'IRCM

Faites partie de la
solution

Soutenir la recherche