Le 11 avr. 2022
De 11h30 à 12h30

ContactChristine Matte, Coordonnatrice aux affaires académiques / Academic Affairs Coordinator
Conférence
Conférences

Irah King

Irah King

Les helminthes parasites affrontent l’immunité de type 2 pour le contrôle de la niche des cellules souches

Irah King PhD
Professeur agrégé
Département de microbiologie et d’immunologie, Université McGill
Laboratoires Meakins-Christie, Institut de recherche du Centre université de santé McGill

Cette conférence est organisée par Javier Di Noia. Elle s’inscrit dans le calendrier 2021-2022 des conférences IRCM.


En présentiel : 
Auditorium de l'IRCM
Accès par le 110, avenue des Pins O, H2W 1R7 Montréal
Port du masque obligatoire en tout temps

En ligne :
Lien Zoom : https://zoom.us/j/95269762104
ID : 952 6976 2104
Code : 476372

Le format – en présentiel ou virtuel – sera établi au cas-par-cas, en fonction de l’évolution des mesures sanitaires en vigueur au Québec et dans le pays d’origine des conférencier(ère)s. Veuillez également noter que l’heure précise des conférences est sujette à changement et que, en tout temps, il sera possible d’y assister par zoom (détails à venir).


À propos de la conférence : 
Les helminthes entériques forment des connexions physiques intimes avec l’épithélium intestinal. Cependant, nos connaissances sur leur capacité à altérer directement le sort des cellules souches sont limitées. Nous démontrons ici que, chez la souris, une infection par le parasite Heligmosomoides polygyrus bakeri (Hpb) reprogramme l’épithélium intestinal dans un état similaire à celui du stade fœtal, marqué par l’émergence de cellules souches dites « revival » (revSC) exprimant la clusterine. Des études effectuées sur des organoïdes et utilisant des produits excrétoires/sécrétoires dérivés du parasite ont révélé que la génération de revSC induite par Hpb se produit de manière indépendante des signaux immunitaires de l’hôte et inhibe la différenciation dictée par les cytokines de type 2 des lignées épithéliales sécrétoires qui stimulent leur expulsion. Réciproquement, les signaux des cytokines de type 2 limitent la différenciation des revSC et, par conséquent, le fitness de Hpb, ce qui indique que les helminthes entrent en compétition avec leur hôte pour le contrôle de la niche des cellules souches intestinales afin d’assurer la continuité de leur cycle de vie. 

À propos de Irah King : 
Le Dr Irah King est professeur agrégé au département de microbiologie et d’immunologie de l’Université McGill. Son équipe œuvre aux Laboratoires Meakins-Christie de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill, où il dirige la Plateforme de recherche gnotobiotique ainsi que la Plateforme de cytométrie en flux. Le Dr King est récipiendaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’immunité des barrières. L’objectif global de son programme de recherche, soutenu par des subventions Projet des IRSC, une subvention Découverte du CRSNG, un Prix Synergie de la Fondation Kenneth Rainin, ainsi que des fonds d’amorçage de l’Initiative interdisciplinaire en infection et immunité de l’Université McGill, est de mieux comprendre comment les cellules immunitaires communiquent avec leur environnement local pour induire une réponse protectrice contre les maladies. Les travaux innovateurs et collaboratifs du Dr King ont mené à de nombreuses publications dans des journaux à haut facteur d’impact comme Cell, Nature Immunology, Nature Communications, PLoS Pathogens, etc.

Pour ne rater aucune conférence de l'IRCM, inscrivez-vous dès maintenant à notre infolettre!

Infolettre

Découvertes,
évènements et plus

Je m’inscris

Fondation de l'IRCM

Faites partie de la
solution

Soutenir la recherche