Le 24 mai 2022
De 11h30 à 12h30

ContactChristine Matte, Academic Affairs Coordinator
Conférence
Conférences

Ramón A. Piñol

Ramón A. Piñol

Les neurones préoptiques BRS3 augmentent la température corporelle et le rythme cardiaque via de nombreuses voies 

Ramón A. Piñol Manchon, PhD
Chercheur associé
Institut national du diabète et des maladies digestives et rénales
Instituts américains de la santé

Cette conférence s'inscrit dans le cadre de la série de Séminaires des scientifiques en formation de l’IRCM, une initiative résolument novatrice, dont la mission est de mettre de l’avant des scientifiques en début de carrière. Voici ici une occasion en or pour venir découvrir les projets passionnants de ces chercheurs en formation devant un auditoire multidisciplinaire.


Lien Zoom : https://zoom.us/j/95269762104
ID : 952 6976 2104
Code : 476372


À propos de la conférence : 
Chez les organismes endothermes, l’incapacité d’exploiter la chaleur métabolique pour maintenir une température interne stable peut mener à une myriade de perturbations physiologiques et psychologiques, incluant la mort. L’identification des cellules neurales et des circuits qui régulent la température corporelle (Tc) est donc cruciale pour obtenir une meilleure compréhension de ce besoin. L’aire préoptique (APO) est une région clé du cerveau dans la régulation de la température corporelle, en dictant les réponses thermogéniques, cardiovasculaires et comportementales qui contrôlent la Tc. Toutes les populations neuronales de l’APO ayant précédemment été caractérisées diminuent la Tc suite à leur activation. Grâce à des modèles expérimentaux chez la souris, nous identifions maintenant des neurones de l’APO exprimant le récepteur nommé BRS3 (« Bombesin-like receptor 3 ») comme population dont l’activation augmente la Tc; à l’inverse l’inhibition aigue de ces neurones réduit la Tc. Les neurones APO-BRS3 qui se projettent soit vers le noyau paraventriculaire de l’hypothalamus ou l’hypothalamus dorsomédian augmentent la Tc, le rythme cardiaque et la pression sanguine, via le système nerveux sympathique. L’inactivation à long terme des neurones APO-BRS3 engendre une variabilité accrue de la Tc, surpassant les augmentations et les diminutions de réglage de la Tc, accompagnée de profils d’expression de l’ARN suggestifs de multiples types de neurones APO-BRS3. Ainsi, les populations neuronales APO-BRS3 régulent la Tc et le rythme cardiaque, contribuent au système de défense et permettent une régulation rétroactive précise de la Tc. Ces observations offrent une meilleure compréhension des mécanismes de l’homéothermie, caractéristique déterminante de la biologie des mammifères.

À propos de Ramón A. Piñol : 
Dr Ramón A. Piñol détient un PhD en neurosciences de l’Université George Washington et a effectué son stage postdoctoral sous le mentorat du Dr Marc Reitman, aux Instituts américains de la santé (NIH). Maintenant chercheur associé, il effectue des travaux de recherche portant sur les circuits neuronaux impliqués dans le métabolisme énergétique et le système cardiovasculaire. Ses découvertes ont été publiées dans des journaux de haut calibre tels que Cell Metabolism et Nature Neuroscience.

Infolettre

Découvertes,
événements et plus

Je m’inscris

Fondation de l'IRCM

Faites partie de la
solution

Soutenir la recherche